À propos de l’animation sur les espèces exotiques envahissantes en Grand Est

Depuis avril 2019, l’animation EEE Grand Est a débuté pour une période d’un an, reconduite depuis, avec l’appui financier de la DREAL Grand Est, de l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse et de la Région Grand Est. Le Conservatoire d’espaces naturels de Lorraine en est l’animateur.
Orconectes limosus

A l’issue d’une enquête régionale menée en 2017 par le CEREMA, il a été montré la nécessité de coordonner les acteurs et les partenaires institutionnels et financiers intervenant sur les Espèces Exotiques Envahissantes en Grand Est. Pour permettre une déclinaison régionale de la stratégie nationale portant sur les EEE, le CEN Lorraine s’est proposé d’animer ce projet de stratégie EEE Grand Est, sous l’égide de la DREAL Grand Est s’appuyant sur un comité de pilotage (Agence de l’Eau Rhin-Meuse, Agence Française de la Biodiversité, Région Grand Est, Conservatoires botaniques et Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage).

En lien avec les partenaires du Copil et toute personne ressource ad hoc, cette animation 2019-2020 doit veiller à :

  • Faire connaitre le lancement d’une coordination EEE en Grand Est, avec comme animateur principal le CEN Lorraine ;
  • Capitaliser et diffuser les outils de connaissance indispensables à la compréhension de la problématique des EEE en Grand Est : listes d’espèces hiérarchisées pour la faune et la flore; cartographies de répartition Grand Est pour les taxons catégorisés et fiches d’identification; impacts des EEE sur la biodiversité;
  • Organiser des procédures d’intervention rapide pour les EE émergentes à fort risque ;
  • Organiser les acteurs par territoires d’action à minima selon les territoires des anciennes régions ;
  • Débuter la sensibilisation à la problématique EEE en lien avec les structures spécialisées (Fredon en priorité), en insistant sur la prévention ;
  • Assurer le lien avec le niveau national particulièrement le centre de ressources EEE ;

Transparence des décisions, efficacité des actions, lien entre les échelles locales / région Grand Est et motivation des acteurs sont les mots-clés de ce projet.

Espèces exotiques envahissantes

Pourquoi une plateforme ?

Mettre en place un espace d’information et de communication autour de l’animation des EEE ; assurer une plus grande visibilité sur cette thématique en Grand-Est, qui touche tout le monde ; diffuser la connaissance acquise et des retours d’expérience sur les EEE en Grand-Est et valoriser les actions menées par les acteurs EEE dans le Grand-Est en facilitant leurs mises en relation par une approche territoriale, sont les objectifs phares de cette plateforme.

Elle doit également permettre de communiquer les informations sur ces espèces auprès des acteurs des territoires (communes, communautés de communes, bassins versants, organismes…).

reunion epama

Une équipe mise à disposition

Pour répondre au mieux à une mise en œuvre pratique de cette animation, le Conservatoire d’espaces naturels de Lorraine Lorraine mobilise 4 salariés pour un équivalent temps plein, dont les rôles sont établis comme suit :

Pascale RICHARD (responsable de la mission scientifique)

  1. Organisation générale
  2. Mobiliser l’expertise des CBN pour l’élaboration de la liste Flore catégorisée
  3. Interventions sur des EEE Flore à fort risque et localisées : les Jussies
  4. Sensibilisation et partenariat avec la Fredon Grand Est

David DEMERGES (chargé d’étude scientifique et référent informatique)

  1. Appui à l’organisation générale
  2. Animation de l’élaboration des listes Faune catégorisées en lien avec l’AFB
  3. Interventions sur des EEE Faune et Flore à fort risque et localisées
  4. Animation de la plateforme EEE Grand Est
  5. Animation des acteurs et des territoires

Camille GUNDER (animatrice régionale)

  1. Organisation générale
  2. Animation de l’élaboration des fiches action Faune et Flore catégorisées
  3. Interventions sur des EEE Faune et Flore à fort risque et localisées
  4. Animation de la plateforme EEE Grand Est
  5. Animation des acteurs et des territoires

Hélène LAUGROS (chargée d’étude scientifique)

  1. Appui à l’animation des acteurs et des territoires
  2. Appui aux synthèses Grand Est sur les EEE prioritaires

Marie-Hélène RABEMANANJARA (chargée de communication)

  1. Appui à création de la plateforme EEE Grand Est